La photo à la hune par Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

volvo ocean race
AkzoNobel sur le fil
arrivée team akzonobel

Incroyable arrivée au terme de la sixième étape de la Volvo Ocean Race entre Hong Kong (Chine) et Auckland (Nouvelle-Zélande). AkzoNobel, skippé par Simeon Tienpont – avec Cécile Laguette à bord parmi les équipiers – s’est imposé à 13 h 17’ 26’’ (française, soit 01 h 17 locale) avec 2’14’’ d’avance seulement sur le deuxième, Team Sun Hung Kai/Scallywag, après une étape longue de 6 100 milles parcourus en 20 jours 9 heures 17 minutes et 26 secondes ! Plus fort encore : cinq des six bateaux engagés dans cette étape – Vestas était forfait – ont coupé la ligne à Auckland en moins de 30 minutes. Mapfre s’empare de la troisième place devant Dongfeng Race Team, le cinquième étant Turn the Tide on Plastic. Celui-ci est le grand perdant de cette arrivée à vue jouée le long des côtes néo-zélandaises : il a été repris successivement par Sun Hung Kai/Scallywag puis surtout Mapfre et Dongfeng dans les tous derniers milles ! Malheureux Nicolas Lunven, chroniqueur de voilesetvoiliers.com et navigateur d’un bateau qui a pourtant effectué une magnifique étape. Au général, Mapfre conforte son avantage sur Dongfeng avec 39 points contre 34. Sun Hung Kai/Scallywag est 3e (26), AkzoNobel et Vestas sont 4es (23). Sixième du général, Team Brunel, toujours en mer, devrait en avoir 20 à son arrivée devant Turn the Tide on Plastic (12).